Isolation Ouate

Pourquoi la ouate de cellulose est un matériau écologique, durable et très isolant ?

soufflage ouate de cellulose

Le papier recyclé est utilisé pour fabriquer la ouate de cellulose, un matériau à la fois efficace et stable. Il n’est pas nécessaire de la brûler à haute température comme la fibre minérale pour la créer, elle ne présente donc pas de risque d’incendie. Elle possède également des qualités physiques qui en font un matériau d’isolation exceptionnellement durable.

Propriétés et qualités de la ouate de cellulose

Sa partie cellulosique nécessite peu d’énergie pour être produite, contribue au recyclage, et dégage peu de pollution environnementale (par rapport aux isolants minéraux ou pétroliers) ;

Il joue une fonction corrective d’inertie dans certaines circonstances (lorsque le comble n’a pas de masse d’inertie, lorsque la toiture est imperméable et qu’il n’y a pas de ventilation dans la lame d’air…). Pour le manipuler, il est doux et ne provoque pas de démangeaisons. Elle est exempte d’ingrédients dangereux (la cellulose est non irritante et non toxique), à l’exception du sel de bore (qui est nocif pour l’organisme s’il est ingéré en quantité importante).

Ce matériau est considéré comme écologique, car il présente une résistance thermique de conduction de : 0,042.

La ouate de cellulose est également fabriquée à partir de pâte à papier non recyclable, mais elle est deux fois plus dense que celle fabriquée avec du papier journal.

Isolation thermique

La ouate de cellulose assure une étanchéité à l’air efficace en augmentant le déphasage thermique (décalage de température entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment). La conductivité thermique est de 0,035 à 0,042 w/m.K. C’est pour cela que la ouate de cellulose est plébiscitée dans l’isolation thermique.

Résistance aux animaux et végétaux

Le sel de bore est efficace contre les bactéries, les champignons et les insectes, et il a un effet répulsif sur les rongeurs et les termites.

Isolation phonique

L’insonorisation d’une structure empêche la création de bruits de voisinage, de bruits d’impact, de bruits aériens, et ainsi de suite. Elle ralentit et dissipe les ondes sonores et empêche les bruits de voisinage, les bruits d’impact, les bruits aériens, etc.

Résistance au feu

On peut éviter que la ouate ne brûle et ne se corrode en utilisant du sel de bore ou divers sulfates pour la traiter. En plus du sel de bore, d’autres sulfates sont parfois ajoutés à la ouate pour réduire les risques d’incendie et de moisissure. Cependant, les normes pour le Canada et les États-Unis peuvent varier selon les pays et les époques, comme le montre l’exemple suivant :

* Il peut ralentir le développement d’un incendie, mais ne peut pas le déclencher. Il ne propage pas les flammes et ne peut pas s’enflammer. Les qualités ignifuges sont associées au classement M1.

Développement Durable et Economie d’Energie

Réduire sa facture énergétique en isolant son logement est possible si l’on utilise de la ouate de cellulose. La ouate de cellulose s’inscrit dans le cadre du développement durable avec un faible impact sur l’environnement et réduit les émissions de gaz à effet de serre en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Elle peut être utilisée lors de rénovations ou de démolitions de bâtiments pour les isoler. Elle ne contient pas d’additifs toxiques et n’émet pas de composés organiques volatils (COV). Par conséquent, il n’y a pas d’émissions de composés organiques volatils (COV) même lorsque le bâtiment est chauffé ou lorsqu’il subit d’autres contraintes. Il n’est pas composé d’amiante, de fibres de verre, de fibres de roche, d’aldéhydes et ne contient pas d’amiante.

Qu’est-ce que le composé organique volatil (COV)

Les COV, ou composés organiques volatils, sont présents dans l’atmosphère sous forme gazeuse. Ces composés sont présents dans une grande famille de produits. Ils ont un point d’ébullition bas, ce qui fait qu’ils s’évaporent ou se subliment facilement à partir de leur forme solide ou liquide.

Parmi les COV mesurés, 10% sont dus à l’activité humaine (raffinage, évaporation de solvants organiques, imbrûlés, etc.) et 90% sont biotiques (COV, COVb ou COV biogènes, 80% étant émis par les plantes, 10% par certaines fermentations). Les infiltrations bactériennes et fongiques sont lentes dans certaines circonstances (lorsqu’elles sont projetées sur le sol par la pluie, par exemple). Les rayons UV et l’ozone peuvent également les dégrader.

Quelle épaisseur de ouate de cellulose se procurer ?

L’épaisseur de la ouate de cellulose doit être au minimum de 16 cm à 34,6 cm, en fonction de la surface à isoler. Il s’agit de s’assurer que la résistance thermique est suffisante (comprise entre 3,7 et 7) pour qu’elle puisse être un matériau isolant efficace, qu’elle soit posée en vrac ou en panneaux.

Épaisseur de la ouate de cellulose par soufflage

Pour isoler vos combles perdus par la technique du soufflage, vous devez connaître l’épaisseur de matériau isolant naturel nécessaire. Une ouate de cellulose sera soufflée en vrac avec une soufflette en carton pour isoler vos combles perdus. Si le poids de la ouate de cellulose est de 30 kg/m3, un tassement de 20% est à prévoir dans le temps. La résistance thermique nécessaire est de 7 m².K/W. Vous devez connaître les caractéristiques techniques de la charpente avant de vous lancer dans cette démarche ou de demander une expertise à un professionnel.

Épaisseur de la ouate de cellulose par insufflation

L’isolation soufflée est utilisée pour les toitures et les murs intérieurs. Ce procédé consiste à projeter de la ouate de cellulose en vrac, sous pression, dans des caissons fermés. Une résistance thermique de 6 m².K/W est nécessaire pour obtenir un bon déphasage thermique. La ouate de cellulose soufflée ne se tasse pas dans le temps, car elle est maintenue dans les cavités des murs.

Épaisseur de la ouate de cellulose par projection humide

La ouate de cellulose est pulvérisée sur un mur à l’aide d’une machine pour créer une masse de matériau humide à base de cellulose qui adhère à la surface. Elle n’adhère pas dans le temps avec l’insufflation.

Épaisseur de la ouate de cellulose en panneau d’isolation

Les panneaux de ouate de cellulose sont simples à mettre en œuvre et constituent un excellent choix en remplacement de la ouate de cellulose en vrac qui nécessite un peu plus de travail. Vous pouvez les utiliser pour l’isolation des murs intérieurs (ITI), des greniers ou des plafonds en différentes épaisseurs.

L’importance de l’épaisseur de la ouate de cellulose

La ouate de cellulose, avec une épaisseur minimale, est conçue pour offrir une protection thermique suffisante dans toutes les formes et tous les endroits. Pour que la ouate de cellulose soit performante dans le temps et que ses qualités thermoacoustiques et hygroscopiques soient renforcées, son épaisseur ne doit pas être négligée. Il est important de se souvenir de la densité lors du calcul de la capacité thermique d’un isolant. En effet, une densité minimale est requise pour les isolants. Cette quantité, mesurée en kg par m3, est nécessaire pour les isolants, car il ne suffit pas de poser 27 cm d’isolant pour un coefficient thermique de 7. Pour déterminer ce paramètre, vous devez contrôler la quantité de sacs utilisés dans le processus de construction.

Quitter la version mobile